Lectures Lifestyle

Mes envies pour la rentrée littéraire 2017

rentree-litteraire-2017

Le mois de septembre et la rentrée approchants, il est temps de faire un point sur les parutions littéraires qui se profilent pour cette fin d’été. Je vous dévoile six romans qui me font de l’oeil pour cette nouvelle rentrée littéraire.

La nuit la mer n’est qu’un bruit d’Andrew Miller

Editions Piranha ✣ Sortie le 24 août 2017

rentree litteraire La nuit la mer n'est qu'un bruit

Résumé : « Tout oppose Maud et Tim. Fille unique de parents modestes, Maud est une scientifique brillante. Issu d’une famille nombreuse, aisée et fantasque, Tim passe ses journées à jouer et composer de la musique. Elle est secrète, réticente à la vie. Il est exubérant et exprime ouvertement ses sentiments. Réunis par leur passion commune, la voile, ils finissent pourtant par former un couple puis une famille. Lorsqu’une terrible tragédie les frappe, chacun réagit à sa manière. Il se réfugie chez ses parents, incapable de surmonter sa douleur. Elle décide de mettre le cap à l’Ouest pour traverser l’océan en solitaire. La nuit, la mer n’est qu’un bruit est un voyage fascinant au cœur des sentiments et de l’indicible. La réponse d’une femme impénétrable à l’appel du large. »

Pourquoi je souhaite le lire ? Ce qui m’a tout d’abord attiré dans ce roman c’est son titre qui fait référence à la mer. J’aime beaucoup les histoires qui se déroulent dans le milieu marin et cette histoire n’échappe pas à la règle.

La salle de bal d’Anna Hope

Editions Gallimard ✣ Sortie le 17 août 2017

rentree litteraire la salle de bal anna hope rentree litteraire

Résumé : « Lors de l’hiver 1911, l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l’enfance. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l’institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l’intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un « mélancolique irlandais ». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris. À la tête de l’orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l’eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d’esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John. Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse. »

Pourquoi je souhaite le lire ? J’ai déjà tenté l’expérience avec cette auteure et son roman « Le chagrin des vivants ». Je n’avais pas réellement réussi à accrocher avec les personnages mais j’avais apprécié l’univers que l’auteure avait réussi à créer. C’est notamment pour cette raison que j’ai envie de retenter le coup avec son nouveau roman « La salle de bal ».

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill

Editions Gallimard ✣ Sortie le 17 août 2017

Les-fantomes-du-Vieux-Pays-nathan-hill

Résumé : « Aux Etats-Unis, le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, est agressé en public par une femme d’âge mûr, Faye Andresen-Anderson. Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’université de Chicago, passe à côté du fait divers, trop occupé à jouer en ligne. Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère ! »

Pourquoi je souhaite le lire ? En lisant le résumé, j’ai senti que ce livre avait de quoi nous faire passer un bon moment. L’univers de la présidentielle aux Etats-Unis, un événement et des personnages qui ont l’air un peu loufoques. Tout semble réuni pour faire rire le lecteur :).

Le royaume du crépuscule de Steven Uhly 

Editions Les presses de la cité ✣ Sortie le 14 septembre 2017

rentree litteraire le royaume du crepuscule

Résumé : « Il y a Margarita, juive polonaise enceinte qui tue un lieutenant nazi pour venger la mort de son époux et déclenche alors une terrible opération de représailles ; le couple Kramer, fermiers allemands qui recueille et cache la jeune femme ; Lisa, la petite fille qui verra le jour à la ferme et sera élevée comme une Kramer ; et il y a aussi Anna, jeune juive allemande écartée de la Shoah par un officier SS qui la désire ; Shimon, son fils né d’un viol collectif ; Sarah, Ruth et tant d’autres, qui tentent de reprendre pied après les camps ; Peretz Sarfati, l’Israélien qui veut faire émigrer en Palestine ses coreligionnaires rescapés et qui tombe éperdument amoureux d’Anna… Et il y a l’Histoire « avec une grande hache », qui emmêle et concasse et tisse cette immense saga historique entre l’Allemagne, les Carpates, la Pologne et Israël. »

Pourquoi je souhaite le lire ? Comme vous le savez, j’affectionne particulièrement les romans se déroulant durant la seconde guerre mondiale. Ce que j’aime encore plus c’est découvrir cette période de l’histoire sous différents angles. Ce livre offre une optique que je n’ai pas réellement abordée à travers mes lectures sur le sujet. C’est notamment pour cette raison que j’ai envie de découvrir le destin de Margarita et des autres à travers ce récit.

L’aube sera grandiose d’Anne-Laure Bondoux 

Editions Gallimard Jeunesse ✣ Sortie le 21 septembre 2017

rentree-litteraire-l-aube-sera-grandiose-anne-laure-bondoux

Résumé : « Titiana emmène sa fille Nine, 16 ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac afin de lui révéler des secrets sur sa vie. Durant toute la nuit, cette dernière écoute, suspendue à ses lèvres, l’histoire de sa famille, ses aventures et ses péripéties parfois drôles et parfois tragiques. »

Pourquoi je souhaite le lire ? Hormis le titre et la couverture de ce roman, c’est le résumé qui me donne particulièrement envie de découvrir cette histoire. Je n’ai pas pour habitude de lire de la jeunesse mais je me dis que cette lecture sera une bonne occasion pour découvrir ce genre littéraire :).

Eleanor Oliphant va très bien Tome 1 de Gail Honeyman

Fleuve Editions ✣ Sortie le 28 septembre 2017

rentree litteraire eleanor oliphant va tres bien

Résumé : « Eleanor Oliphant est un peu spéciale. Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise « Mieux vaut être seule que mal accompagnée », Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka. Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec « maman ». Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode. Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites. Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec « maman », Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami… »

Pourquoi je souhaite lire ce livre ? Eleanor m’a l’air d’être un personnage vraiment particulier. J’ai l’impression que son caractère et son évolution vont être surprenants. Je sens que certaines scènes risquent d’être cocasses et nous entraîner littéralement dans le rire.

Et vous, quels livres avez-vous repérés pour cette rentrée littéraire ? 

Vous aimerez aussi...

0 Petits Mots

Votre petit mot

%d blogueurs aiment cette page :