Journal De Bord Lifestyle

Journal de bord n°4 : Mon année 2016

bilan-annee-2016

2016 touche à sa fin et l’heure du bilan personnel à sonné 🙂

Le plus gros changement que tu as opéré cette année ?

bowl vegetalien

Je dirais que le plus gros changement que j’ai opéré courant 2016 est d’avoir sauté le pas et d’être devenue végétalienne. Ce n’était pas du tout un objectif que je m’étais fixée pour cette année. C’est plutôt venu naturellement après un an de végétarisme, comme une suite logique dans mes convictions. Je me sens beaucoup plus en phase avec ces dernières.

 

Ton mantra ?

your only limit is you

Durant toute cette année, je n’avais qu’une chose en tête : sortir de ma zone de confort. Je suis quelqu’un qui a beaucoup d’envie mais qui se laisse freiner par ses peurs. En 2016,  j’ai décidé d’inverser la tendance. Dès que je ressentais un frein, je transformais ce sentiment en énergie positive pour faire ce que j’avais réellement envie. Résultat ? Nous avons beaucoup voyagé à l’étranger et en France. J’ai fait de belles rencontres et je suis allée à des événements où je ne me serais pas rendue il y a quelques mois.

Je n’ai rarement pris une aussi bonne décision dans ma vie. Je sais que je continuerais de suivre cette ligne car ce fut l’année la plus enrichissante que je n’ai jamais connue jusqu’à présent.

 

Quelle a été ta destination favorite  ?

amsterdam

J’ai aimé tous les voyages que j’ai réalisés cette année, que ce soit Barcelone, Annecy ou encore les châteaux de la Loire. Je dirais tout de même que la destination qui m’a le plus marqué est Amsterdam. J’y repense assez souvent et j’aimerais y retourner pour découvrir ses alentours.

Vous pouvez découvrir le petit reportage photo que j’ai fait ici.

 

Ta plus belle découverte lifestyle (maquillage, produit, marque, endroit, activité…) ?

annecy mont veyrier

L’activité qui m’a rendue la plus heureuse et que j’ai découverte cette année est : la randonnée. C’était la première fois pour à la montagne et j’ai tout simplement adoré. C’est vrai que c’était dur et que j’ai cru que je n’y arriverais jamais mais je pense que c’est ce niveau de difficulté qui a fait que j’ai autant aimé ça. Depuis je ne pense qu’à recommencer !

 

Ton souvenir culinaire le plus marquant ?

Durant les derniers mois j’ai testé pas mal de restaurants végétaliens à Paris. Bien que beaucoup aient retenu mon attention, un plat m’a totalement transcendé : L’avocat façon « oeuf dur » du restaurant Le Potager de Charlotte situé au 12 Rue de la Tour d’Auvergne dans le 9ème arrondissement à Paris.

potager de charlotte restaurant vegan

Au delà de ce plat absolument divin, le cadre du restaurant est très agréable et on y passe un très bon moment.

 

Ta plus belle rencontre ?

Ma plus belle rencontre de 2016 remonte au mois d’octobre. Je suis allée me balader dans le Parc de Rentilly en Seine-et-Marne. Je me rends souvent dans ce parc car si on est attentif on a la chance de croiser des chevreuils.

Je me promenais donc dans les allées du sous-bois, en étant attentive aux couleurs et aux bruits. A un moment je crois apercevoir un chevreuil, en pensant que c’était une illusion j’ai détourné le regard. Quand j’ai regardé à nouveau, j’ai compris que je ne rêvais pas. Je le regardais et je prenais quelques photos sans faire attention aux alentours. J’étais tellement heureuse que je n’ai pas du tout capté que la femelle était devant, tout près de moi. Quand j’ai pris conscience qu’elle était là et que je n’avais pas un mais deux chevreuils sous les yeux j’étais au paradis. J’ai un peu avancé et j’en ai découvert un TROISIEME ! J’étais aux anges, je n’en revenais pas du cadeau qui m’était fait à cet instant précis. J’étais tellement émue que j’ai même versé une petite larme ^^

chevreuil parc rentilly

Cette rencontre reste gravée en moi comme si c’était hier. Je suis tellement reconnaissante d’avoir pu vivre ce moment unique et magique.

Les détails sur le parc ici.

 

Top 3 des films vus cette année et qui t’ont marqué

  • L’Odyssée



odysee-film

Synopsis : 1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier.

Mon avis : J’ai beaucoup appris sur le commandant Cousteau que je ne connaissais que de nom. J’ai trouvé que c’était un très beau film. Il donne de l’espoir en montrant que bien que certains Hommes ne pensent pas à l’environnement, ils y sont obligés tôt ou tard.

 

  • Everest

everest-film

Synopsis : Inspiré d’une désastreuse tentative d’ascension de la plus haute montagne du monde, Everest suit deux expéditions distinctes confrontées aux plus violentes tempêtes de neige que l’homme ait connues. Luttant contre l’extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l’épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter alors que leur rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

Mon avis : C’est un film qui m’a bouleversé. Quelques mois après l’avoir vu j’y pense régulièrement. J’ai voulu creuser sur le sujet et l’engouement pour l’Everest. Je suis en train de lire le livre de cette tragédie de Jon Krakauer – Tragédie à l’Everest. Je trouve que c’est un très bon complément du livre qui apporte des informations précieuses pour mieux comprendre certains points.

 

  • Les Saisons

film-saisons

Synopsis : Après avoir parcouru le globe à tire d’ailes avec les oiseaux migrateurs et surfé dans tous les océans en compagnie des baleines et des raies mantas, Jacques Perrin et Jacques Cluzaud reviennent pour ce nouvel opus sur des terres plus familières. Ils nous convient à un formidable voyage à travers le temps pour redécouvrir ces territoires européens que nous partageons avec les animaux sauvages depuis la dernière ère glaciaire jusqu’à nos jours.
L’hiver durait depuis 80 000 ans lorsque, en un temps très bref, une forêt immense recouvre tout le continent. Une nouvelle configuration planétaire et tout est bouleversé. Le cycle des saisons se met en place, le paysage se métamorphose, la faune et la flore évoluent. L’histoire commence… À un interminable âge de glace succède une forêt profonde et riche puis, sous l’impulsion d’hommes nouveaux, une campagne riante.
Les Saisons est une épopée sensible et inédite qui relate la longue et tumultueuse histoire commune qui lie l’homme aux animaux.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce film qui montre comment, en Europe, l’Homme s’est installé, à domestiquer certains animaux et détruit la nature qui l’entourait. Les images sont fabuleuses et l’histoire contée très enrichissante. Vous passerez un excellent moment loin de la vie parisienne. Vous serez plongés dans la vie de la forêt avant l’arrivée des Hommes. Un film que je recommande à tous les curieux et amoureux de la nature.

 

Top 3 des livres de l’année ?

En 2016, j’ai lu beaucoup de romans et trois m’ont plus touché que les autres :

  • Nora ou le paradis perdu de Cecilia Samartin

Résumé : Cuba, 1956. Nora et Alicia, deux cousines très proches et complices, vivent une enfance heureuse et insouciante. Mais la révolution éclate, et Fidel Castro accède au pouvoir. Un climat de peur, nourri par la répression, s’installe peu à peu. Nora émigre alors aux États-Unis, laissant Alicia derrière elle, qui s’apprête à vivre des heures sombres à La Havane. Tandis que Nora, bien nostalgique de son pays natal, s’accommode peu à peu de cet environnement nouveau, Alicia subit les coups durs, dans un Cuba où la situation se détériore. Grâce aux lettres qu’elles continuent d’échanger, Nora comprend que la vie d’Alicia est devenu un enfer. Elle décide alors de retourner à la Havane pour lui venir en aide. Mais ce qu’elle va découvrir à Cuba est bien loin de tout ce qu’elle pouvait imaginer…

cecilia-samartin-nora-ou-le-paradis-perdu

Vous pouvez découvrir mon avis dans mes dernières lectures.

 

  • L’amant de Patagonie d’Isabelle Autissier

Résumé : 1880, alors que l’évangélisation décime le Nouveau Monde, Emily est envoyé en Patagonie en tant que “gouvernante” des enfants du révérend. Elle qui ne sait rien de la vie découvre la beauté sauvage de la nature, les saisons de froid intense et de soleil lumineux, tout l’âpre splendeur des peuples de l’eau et de la forêt. La si jolie jeune fille, encore innocente, découvre aussi l’amour avec Aneki, un autochtone yamana. Alors, sa vie bascule. Réprouvée, en marge de la civilisation blanche, Emily fugue, rejoint Aneki et croit vivre un passion de femme libre. Jusqu’au drame. 

isabelle-autissier-lamant-de-patagonie-avis

Vous pouvez découvrir mon avis plus en détail ici.

  • Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

Résumé : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.

virginie-grimaldi-tu-comprendras-quand-tu-seras-plus-grande

Mon avis : Un autre style de roman. Plus léger et plus humoristique. J’ai découvert Virigine Grimaldi cette année et j’ai adoré son écriture. Ce livre m’a énormément fait rire mais m’a touché en plein coeur. Le sujet de la vieillesse, des grands-parents, du temps qui passe, sont des sujets qui m’atteignent particulièrement. J’ai eu la chance de la rencontrer lors du salon du livre de poche à St Maur et ce fut l’une de mes plus belles rencontres. C’est une personne très à l’écoute de ses lecteurs et qui prend le temps avec eux. Ses mots m’ont particulièrement touché et je garderais longtemps en souvenir ce moment. J’ai hâte de découvrir son prochain livre ! 🙂

 

Ton artiste de l’année ?

julien-dore-album

L’artiste que j’ai le plus écouté cette année est Julien Doré. Depuis la sortie de son single « Le lac », j’écoute son album en boucle. C’est un fabuleux hommage à la nature. La qualité de la musique et des textes est telle que c’est un véritable moment magique lorsqu’on lance sa musique. Je vous conseille vraiment de découvrir ou redécouvrir cet artiste qui vous fera voyager vers un autre monde.

J’espère que l’année 2017 sera aussi prometteuse que cette année 2016 !

Vous aimerez aussi...

0 Petits Mots

Votre petit mot

%d blogueurs aiment cette page :